Serax : "l'Anvers" du décor

Notre rencontre avec la « Famille Serax »

Nous avons eu la chance de passer une journée à Anvers en Belgique au siège de la société Serax !

Serax, une histoire de famille

Derrière cette marque se cache deux frères : Serge et Axel, les fils de la fondatrice, réunis pour reprendre le flambeau de leur maman et donner un nom à cette belle maison (Ser-Ax) ! Aujourd’hui, la société est dirigée par Axel Van den Bossche et son cousin Franck Lambert. Passion, générosité, goûts des belles et bonnes choses, convivialité : un art de vivre que l’on ressent immédiatement en arrivant dans les locaux modernes et spacieux de la maison.

Ne cherchez pas l’intrus sur les photos : chez Serax, on utilise que des produits maison ! La preuve en images.

Un peu d’histoire

Serax a fêté ses 30ans en 2016 ! Une histoire passionnante que Sebastien Van der Elst (directeur commercial) et Axel Van den Bossche nous ont narrée avec beaucoup d’émotions. Imaginez un peu : il y a 30ans, la société était hébergée dans un modeste garage et proposait des articles de poterie pour les fleuristes belges. Un jour en 1992, un maître en art floral a imaginé une scénographie très originale pour habiller le stand Serax au salon Maison&Objet.

Le succès fut tel que Serax s’est mis à créer et proposer des décors et accessoires qui ont séduit les magasins de décoration. L’histoire de Serax a continué de s’écrire de la même façon : de collaboration en collaboration avec des créateurs soucieux de marier artisanat et modernité, Serax est devenu un éditeur incontournable de design dans les univers de la décoration au sens large (mobilier, luminaires, art floral et art de la table). Présent dans plus de 50 pays, Serax nous réjouit chaque saison avec des collections toujours fidèles à l’ADN de la maison.

L’interview cool d’Axel et Sébastien

The Cool : quel est l’ADN de Serax ?

Sébastien : dans l’ADN de Serax, il y a à la fois la volonté de faire du design innovant tout en le rendant accessible au plus grand nombre, et surtout ce plaisir de créer des produits auxquels on croit, sans tenir compte des tendances du moment. On est aussi très bon pour prendre des décisions rapides. Quand l’alchimie opère avec un créateur, qu’on sent une réelle complicité entre son ADN et le nôtre, on fonce ! Qu’il s’agisse d’un designer établi ou d’un jeune créateur qui démarre et à qui l’on propose de produire ses œuvres à plus grande échelle. Tout le monde a sa chance, on reste très accessible.

Axel : j’aime aussi percevoir l’artisanat à travers les créations. La matière est très importante pour moi, elle doit refléter le travail manuel de l’artiste. La céramique d’Anita le Grelle, le métal d’Antonino Sciortino avec qui nous collaborons depuis 8 ans, le béton de Frédérick Gautier… On favorise donc toujours le travail fait main et lorsque nous éditons des collections en série, il demeure toujours des étapes de façonnage manuel pour traduire l’émotion originelle perçue dans les prototypes des créateurs.

The Cool : on sent chez Serax l’importance de l’émotion suscitée par l’objet. Comme si l’objet véhiculait l’esprit et l’âme de son créateur. Si vous la ressentez, vous saurez la communiquer !

Sébastien : tout à fait. Il en va de même entre nos dirigeants et nous. Axel et Franck sont deux passionnés qui donnent le ton à toute l’équipe, jusqu’à la production naturellement.

The Cool : quels sont vos coups de coeur récents ?

Sébastien : les collections d’Antonio Sciortino, en particulier ses corbeilles emblématiques qui ont touché un public très large. Antonino est un artiste italien incroyable. Après une brillante carrière en tant que chorégraphe, il est revenu à ses premières amours : le fer forgé ! Une tradition familiale qu’il perpétue aujourd’hui avec des collections d’objets filaires pleines de grâce et de poésie. Les corbeilles d’Antonino conviennent aussi bien à des intérieurs modernes que classiques et ce sont des objets à la fois artistiques et utiles. C’est culte !

The Cool : quels sont vos lieux emblématiques à Paris ?

Sébastien : j’adore le musée des Arts Décoratifs, l’hôtel Costes, la boutique Deyrolle, le concept store Colette qui est unique au monde, et les restaurants Neige d’Eté (75015), Gare aux Gorilles (75017).

The Cool : si vous deviez introduire une collection Serax à l’Elysée…

Sébastien : la collection Perfect Imperfection de Roos van de Velde ! Haut de gamme, élégante, à la fois classique et contemporaine mais surtout unique. On ne peut s’empêcher d’en parler quand on la voit. On serait heureux que le Président Emmanuel Macron mange dans cette vaisselle !

The Cool : c’est quoi le « cool » pour vous ? Qui l’incarne le mieux ?

Sébastien : l’ouverture d’esprit et l’accessibilité dont vous faites preuve chez The Cool Republic ! Au cinéma, je trouve que Jeff Bridges incarne totalement « le cool » pour moi.

The Cool : quel est l’objet le plus cool que Serax ait produit ?

Sébastien : les produits de la collection Jungle, le pot Cage, réalisé en métal filaire. C’est une manière différente et plus cool de s’exprimer avec un pot de fleurs !
The Cool : quelles sont vos inspirations artistiques ?

Axel : j’aime le vintage, la peinture des années 60/70, les artistes comme Bram Bogart, Robert Combas.

The Cool : avec quel collaborateur rêver-vous collaborer ?

Axel : les frères Bouroullec !

The Cool : quel est le prochain projet de Serax ?

Axel : et bien on va vous surprendre ! On a contacté 6 architectes de renommée mondiale pour créer un sac 24h en cuir. Tout le travail de conception sera suivi de près par une équipe de journalistes belges pendant un an. A suivre !


Serax, à découvrir chez The Cool Republic

Publié par The Cool Republic le

Pour poursuivre votre lecture

2 couleurs

Bougie parfumée

Serax

Bureau Jointed Noir

Serax

Carafe en cuivre

Serax

Corbeille Gio Blanc

Serax

Corbeille Gio Rouge

Serax

Corbeille Gio Vert

Serax

Corbeille noire Meo

Serax

Corbeille rouge Meo

Serax

Couteau Surface

Serax