Les suspensions HK Living, des luminaires d’exception

Luminaires d’exception

Maison de design

La maison de design hollandaise HK Living a été fondée aux Pays-Bas par Emiel Hetsen et Sander Klaver. Ce duo est celui d’un esprit créatif et d’un cerveau mathématique. Cette association complémentaire enrichit le processus créatif de HK Living. Leurs influences sont principalement les années 80 qu’ils considèrent comme une période faste pour la création ainsi que les ambiances bohèmes et tropicales. Leurs oeuvres sont toujours de qualité. Ainsi, ils favorisent l’utilisation de matériaux nobles et l’artisanat. Ils aiment puiser leur inspiration dans le passé mais produisent des éléments contemporains et sont reconnus dans le monde du design aujourd’hui. Leur soucis du détail et du travail bien fait se retrouve, bien entendu, dans leurs luminaires qui sont des produits remarquables. Prenons le temps de découvrir quelques suspensions de leur collection de luminaires.

Leur gamme de suspensions est vaste et se compose de styles variés. Si vous recherchez quelque chose d’industriel, les suspensions Factory ou Workshop, tout en métal vous séduiront. Elles sont très modernes et apporteront du dynamisme à la pièce. Si l’ambiance que vous désirez créer est plutôt orientale, il faudra se tourner du côté des suspensions lanternes en coton ou en tissu. Très aériennes, elles apportent une touche de douceur. Si une suspension HK Living mérite une attention particulière c’est bien la Wicker Ball. En effet, il s’agit d’une suspension en rotin et ce dernier possède deux qualités fondamentales. La première est qu’il est tendance car il est indémodable. La seconde est qu’il s’harmonise facilement avec tous les styles d’intérieur. Cette suspension en rotin forme une belle bulle de rotin, légère et exotique. Elle est disponible en noir ou en rotin naturel. Deux tailles sont disponibles en fonction de vos besoins. Quel que soit le modèle retenu, il produira toujours son effet sur vos invités et reste une valeur sûre.

Publié par The Cool Republic le

Pour poursuivre votre lecture